Hommage aux joyeux enfants de la Bourgogne, les adultes danse la Bourguignonne.

Dans la balancelle, les gars doivent porter haut et longtemps leur cavalière.

Les enfants dansent le rigodon du printemps

La danse des bâtonnets rappelle le battage au fléau

La bourée est sans contexte la plus belle danse du Morvan

Le rigodon volté est une danse très élancée

Notre répertoire est le fruit de collectages et de recherches "sur le terrain". La rareté des documents écrits, la fragilité des témoignages oraux, la multiplicité des variantes de certaines danses encore pratiquées... ne rendent pas la tâche facile.

Quoi qu'il en soit, la recherche de l'authenticité reste pour nous d'intérêt majeur.

Nos danses sont bourguignonnes de Grande Bourgogne. Elles sont d'origines diverses :

 

 

  • Le massif boisé du Morvan est une de nos sources principales.

 

Le branle, d'origine inconnue car très lointaine, se danse simple, en carré à six.

 

Qu'elle soit simple, droite, croisée, tournée ou valsée, la bourrée morvandelle est sans conteste la plus belle des danses de cette région.

 

Très populaire autrefois, le rigodon survit principalement grâce au "Petit panier blanc". L'accentuation des temps fort donne à cette danse beaucoup d'allant.

 

La valse reste une des danses préférées en Morvan où les danseurs, souvent excellents, la pratiquent parfaitement tournée.

 

Connue en Morvan depuis 1845, la polka a gardé tout son attrait.

 

La mazurka permet des évolutions avec de nombreuses attitudes bien marquées sur une mélodie à la fois majestueuse et alerte.

 

Simple ou double, la scottish n'est pas sans rappelet la polka... quand elle n'espose pas un thème comme "la scottish du Tienne de la Barrée" dnas laquelle bergers et bergères jouent du bâton.

 

 

  • L'Auxois est un pays de verts pâturages.

 

On y danse volontiers la ronde les jours de noces.

 

Composée vers 1575, la sauteuse bourguignonne "Je t'aurai ma brunette" rappelle la guerre en Dauphiné. Les anciens ont encore en mémoire "Lorsque j'avions des noisettes", autre sauteuse bien connue.

 

L'Auxois a également sa célèbre "mazurka de Massingy".

 

 La polka s'y danse aussi sur des airs chantés pleins d'humour.

 

 

  • La Côte, c'est d'abord le vignoble qui bien évidemment privilégie la chanson à boire.

 

Mais le chant mascotte, l'hymne des Bourguignons, "Joyeux enfants de la Bourgogne" se danse aussi depuis peu.

 

"La danse des serpettes" permet d'apprécier l'habileté des vignerons à manier la gousseutte, serpette à couper le raisin.

 

Le rigodon bourguignon enchaîne une partie sautillée et une partié valsée. Il se mêle la légèreté à l'ampleur du mouvement.

 

 

  • Pays mamelonné, la Bresse est surtout réputée pour sa volaille. La danse a été longtemps la seule distraction des jeunes gens de la campagne bressane. Là, on aime les danses de caractère.

 

A ce genre appartiennent le branle carré et le branle à six, ce dernière connu sous le titre "branle du loup" et plutôt facétie que danse.

 

Simple, valsé ou volté, le rigodon est toujours en vogue.

 

Le rigodon sur deux bâtons mis en croix est une des plus anciennes danses de Bresse. Appelé "Danse des quatre Perthus", il exprime la joie du paysan lorsque les récoltes sont rentrées, les travaux finis.

 

La polka et surtout la polka piquée, toujours très populaires, se dansent sur un rythme très soutenu.

 

A côté de ces danses de caractère, la Bresse a ses intermèdes comme la chapelet, avec lequel on terminait volontiers une fête villageoise. On pouvait aussi l'utiliser comme promenade après l'essoufflant chibreli.

 

Le chibreli, des plus réjouissants, est connu en Bourgogne et notamment en Bresse depuis 1865 environ. Exercice éprouvant, il clôturait généralement la "dancha" (danse à la veillée qui avait lieu les samedis d'hiver tantôt dans une ferme, tantôt dans une autre) après avoir exténué les danseurs qui, alliant la parole au mouvement, chantaient allègrement : Chibreli ! Chibrela !

 

Rejoignez-nous

 

Votre enfant a entre 4 ans et 13 ans, il peut venir danser avec Aurélien, Clémence, Manon et les autres, tous les vendredis de 17h45 à 18h45 (hors vacances scolaires) salle Tournesol de Varois et Chaignot

 

Vous avez entre 14 ans et 99 ans, venez partager un bon moment lors de nos répétitions les vendredis à partir de 20h45 salle Tournesol de Varois et Chaignot

Groupe Folklorique

"LES VILLAGEOIS"

2 impasse des pommiers

21490 VAROIS et CHAIGNOT

 

 

Yves JEAN (Responsable)

Tél : 07 84 22 96 30

 

 

Nicole MARRALE (Secrétaire)

Tél : 09 81 61 50 21 / 06 86 50 07 96

 

Formulaire contact